Menu Home

Étiquetage énergétique des téléphones portables : La solution miracle ?

La Commission européenne envisage un étiquetage énergétique pour les mobiles et tablettes. Elle a divulgué le planning de ce projet, qui suscite déjà de nombreux avis.

Objectif : Prolonger la durée de vie de ces appareils

L’Union européenne a mis en place une stratégie pour l’économie circulaire, qui vise à prolonger la durabilité des produits et ainsi éviter leur obsolescence en facilitant la réparation et le recyclage.

Dans ce sens, la Commission européenne envisage un projet intitulé “Impact environnemental des téléphones portables et des tablettes”, qui “garantira qu’ils seront fabriqués pour être écoénergétiques et durables” et conduira à l’introduction de l’étiquetage énergétique, afin de donner tous les éléments aux clients pour faire son choix.

Les utilisateurs mettent à jour leurs téléphones « en moyenne tous les 2 à 3 ans », selon la Commission, pour diverses raisons, notamment le désir de nouveauté, ainsi qu’une pénurie de pièces de rechange et de diminution de la puissance de la batterie, etc.

Néanmoins, si vous avez besoin de pièces pour votre smartphone, vous pouvez cliquer ici, vous aurez accès à une multitude de pièces détachées.

Il note également, que la multiplication des fonctionnalités de ces appareils ont conduit à faire augmenter la consommation d’énergie électrique, mais aussi les capacités de stockage et les matériaux servant à les réaliser, et condamne la pratique consistant à se débarrasser des appareils présents dans les foyers, quand ces derniers peuvent être recyclés.

2022 : L’année charnière

 

Selon la Commission européenne, augmentée d’un an la vie de nos téléphones “peut réduire de 25% les effets néfastes sur l’environnement, de l’industrie de la téléphonie, sur la base de calculs préliminaires.

Le planning proposé par la Commission européenne prévoit d’interroger les individus sur ce projet au deuxième trimestre 2021, après la session de réponse initiale. La Commission prévoit la promulgation du texte courant 2022.

Enfin, environ 3 français sur 4 changent de téléphone alors qu’il est toujours opérationnel, ce qui constitue un problème majeur pour l’environnement.

Categories: Uncategorized

Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *